Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site
NOS SPONSORS

Cliquez sur le logo pour accéder au site du sponsors

L'A.M.A. remercie les sponsors qui lui ont apporté leur soutien pour ce grand projet de mémoire auquel s'est attelé l'association.    

ailes brisees2

ailes brisees2    L'association Les Ailes Brisées a été officiellement créée en 1926 pour venir en aide aux victimes d'accidents aériens survenus en service, et à leur famille. Elle intervient au profit de tous les navigants de l'Aéronautique civile et militaire, que ceux-ci aient été, ou non, membres adhérents de l'association. Cette entraide s'adresse tout d'abord aux enfants des victimes qui deviennent alors pupilles des Ailes Brisées, et qui, à ce titre, peuvent bénéficier jusqu'à leur entrée dans la vie active :
     ◊ d'allocations scolaires et de bourses d'étude.
     ◊ d'aides financières pour les vacances et certaines fêtes.
     ◊ d'une assistance morale et matérielle chaque fois que nécessaire.
Cette entraide s'adresse aussi aux conjoints survivants qui reçoivent immédiatement une aide financière, et auxquels l'Association témoigne de sa solidarité à différentes occasions. Ainsi, chacun d'eux, peut faire appel à l'Association, lorsque les circonstances le justifient, pour un soutien moral ou un secours matériel, et participer dans le cadre de l'entraide de proximité à des rencontres d'amitié organisée par les Ailes Brisées à Paris ou en province.
Elle se manifeste auprès des ascendants qui peuvent également compter sur l'assistance matérielle et morale de l'Association (notamment sous forme d'un geste d'amitié lors de fête des mères).
Elle est aussi destinée aux blessés d'un accident aérien qui sont assurés de trouver le soutien effectif de l'Association, pour les aider à surmonter leurs épreuves.
L'Association des Ailes Brisées s'est également donné pour but de maintenir vivant le souvenir des disparus de l'Aéronautique. A cet effet elle prête son concours ou elle participe à de nombreuses manifestations et cérémonies commémoratives et organise, chaque fin d'année, une cérémonie religieuse du souvenir qui est une des grandes manifestations rassemblant toute l'Aéronautique Française.
Elle diffuse le bulletin qui rend compte de ses activités en même temps qu'il concrétise le lien entre ceux qui soutiennent l'Association et ceux qui bénéficient de ses actions de solidarité.
Honorer le souvenir des disparus, aider les familles, rassembler les anciens combattants de l'arme aérienne ainsi que les navigants et anciens navigants civils et militaires, tel est donc le triple but poursuivi par les Ailes Brisées.

gueulescassees1

gueulescassees1   
 L'expression « gueules cassées » inventée par le colonel Picot, premier président de l’Union des Blessés de la Face et de la Tête, désigne les survivants de la Première Guerre mondiale ayant subi une ou plusieurs blessures au combat et affectés par des séquelles physiques graves, notamment au niveau du visage. Deux anciens blessés soignés au Val de Grâce fondèrent le 21 juin 1921 une association, l’Union des Blessés de la Face et de la tête, la préfecture de Paris refusant le nom de Gueules cassées. Le 25 février 1927, l’Union est reconnue d'utilité publique.

MAA2

 MAA2  Créée en 1947, la Mutuelle de l'Armée de l'air (MAA) est une
   référence dans le domaine de l'accompagnement social
 des
   personnels de l’Armée de l’air et de leur famille. Elle est issue de l
a Société Nationale Mutualiste des Veuves et Orphelins de l’Armée de l’air (SNMVOAA), devenue la Société Nationale Mutualiste d’Entraide des Veuves et Orphelins de l’Armée de l’air (SNMEVOAA). En 2009, la MAA a recentré son activité sur l’accompagnement social pour être encore plus proche de ses adhérents et de l’Armée de l’air. En adaptant ses aides aux besoins des familles, en développant des partenariats pour étendre son offre de service et en faisant le choix de la priorité à la personne et donc du service à la personne.

SF4
 SF3 La création du Souvenir Français date de 1887, à l'initiative de
    François-Xavier Niessen dans le but d'honorer la mémoire des
    combattants "Morts pour la France" lors du conflit avec la prusse en 1970. Pendant la Première Guerre mondiale, le 
Souvenir Français aide les familles à retrouver les corps des soldats tués et les soutient dans leurs démarches. En 1915, il crée 200 cimetières militaires et 50 monuments à la gloire des soldats morts au champ d’honneur. En 1918, ce sont 200.000 tombes qu’il entretient tant dans les cimetières du front que dans ceux de l’intérieur.
Il y applique sa devise : 
« A nous le souvenir, à eux l’immortalité ». 

2019 - Association du Mémorial des Aviateurs